• marathon touristique a Kyoto

    Alors depuis hier, ça y est, j'ai commencé les grands travaux du touriste kyôtoïte de base : le Kiyomizu dera : un temple sur pilotis a flanc de falaise qui domine la ville de Kyoto et qui est entouré d'une forêt d'arbres magnifiques............ un vrai régal, le temple Nanzen ji avec ses jardins de pierre énigmatiques mais pourtant envoûtants, le pavillon d'argent (Ginkaku ji) tout aérien, posé sur son petit lac, dans un jardin zen de toute beauté. Le visiteur y serpente au milieu de la mousse, de petits ponts de pierre ou de bois qui enjambent de microscopiques ruisseaux, d'arbres vénérables tous tordus par l'âge et le savoir faire des jardiniers.

    Au passage j'en ai profite pour m'équiper (chaussettes neuves garanties sans trou intempestif), pour me purifier (un peu comme a Lourdes j'ai bu de l'eau qui porte bonheur m'a dit la dame qui m'a vendu le magnifique gobelet pour boire ce saint breuvage), pour me bouger les fesses (le "chemin de la philosophie [tetsugaku no michi]" entre les temples de Nanzen ji et de Ginkaku ji allé-retour c'est bon pour mes mollets) et pour me mettre un peu plus sérieusement a la photo (je les mettrai sur le blog a mon retour).

    Alors, après deux jour a ce régime intensif je suis dans un état assez paradoxal : moralement j'ai la tête sur un petit nuage et les yeux plein d'étoiles, mais physiquement j'ai les pieds endoloris comme c'est pas permis (le moindre gravillon sur lequel je marche me fait bondir de douleur !)

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :