• Monologue multilatéral

    Trois jours de boulot à Paris et cinq journées dans ma province natale à crouler sous les cadeaux (ringards...) et à ingurgiter des repas à 8000 calories (la bouchée...) n'ont pas réussi à me faire redescendre de mon petit nuage japonais, dès que j'ai 3 secondes de répit mon esprit vagabonde vers Kyoto. J'ai bien senti qu'au bout d'un moment je les gonflais tous avec mes histoires sur le Japon (surtout ma famille pour qui sortir du département est déjà une aventure qui nécessite une préparation intense) mais c'était plus fort que moi, il fallait que je ramène ma fraise.


  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Décembre 2005 à 18:09
    Kyoto
    surtout que la fraise japonaise, elle doit décalquer! j'imagine un truc qui te dit bonjour dans l'assiette et te souhaite bon apétit, because zont mis une micro puce dedans.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :